Les métiers de l'Inserm

Les métiers de l’Inserm

Les métiers de l'Inserm s’organisent autour de deux catégories de personnels qui exercent des métiers de la recherche ou d’accompagnements de la recherche

  • les chercheurs,

  • les ingénieurs et techniciens de la recherche (IT)

Les ingénieurs et techniciens de la recherche travaillent en étroite collaboration avec les chercheurs pour une recherche d’excellence

Indispensable au bon fonctionnement des structures de recherche, les ingénieurs et techniciens sont recrutés à différents niveaux de responsabilité.

Leurs missions

Métiers de la recherche :

En étroite collaboration avec les chercheurs, les ingénieurs conçoivent, développent et conduisent de nouvelles approches ou technologies dans le cadre d’un projet scientifique.

Les techniciens assistent les chercheurs et les ingénieurs dans la réalisation et la conduite d’expérimentation.

Selon leurs spécialités (biochimie, biologie moléculaire, biologie cellulaire, biophysique, bioinformatique, imagerie, génétique, chimie morphologie, protéomique, physiologie, pharmacologie et microbiologie….) les IT travaillent dans les laboratoires de l’Inserm s’intéressant à la santé humaine et toutes les maladies comme par exemple, les maladies oncologiques, cardio-vasculaires, mentales, infectieuses ou parasitaires, les maladies liées au vieillissement…

Métiers d’accompagnement de la recherche :

Parallèlement aux métiers scientifiques et technologiques, de nombreux métiers sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de l’institut. Ces métiers sont exercés par des personnels disposant de compétences spécifiques ou transversales comme par exemple des chefs de projet en développement d’applications, des juristes, des responsables en ressources humaines ou en gestion financière et comptable, des chargés de communications, des responsables immobiliers, des ingénieurs en hygiène et sécurité….

Selon leurs spécialités et leurs compétences, les emplois des ingénieurs et techniciens sont répartis en 8 branches d’activité professionnelle (BAP). Au total 260 métiers (dits emploi-types) sont rassemblés dans un répertoire commun aux organismes de recherche et aux universités (REFERENS).

  • BAP A : Sciences du vivant, de la terre et de l’environnement

  • BAP B : Sciences chimiques et Sciences des matériaux

  • BAP C : Sciences de l'ingénieur et instrumentation scientifique

  • BAP D : Sciences Humaines et Sociales

  • BAP E : Informatique, Statistique et Calcul Scientifique

  • BAP F : Culture, Communication, Production et diffusion des savoirs

  • BAP G : Patrimoine immobilier, Logistique, Restauration et Prévention

  • BAP J : Gestion et pilotage

 

Pour plus d’information sur l’ensemble des métiers de l’Inserm consultez le site : REFERENS